Dossier : Europe : Le retour des murs

Calais : les raisons de l’impasse

L’affaire du démantèlement annoncé de la « jungle » agit comme un révélateur de la désunion européenne en matière migratoire.

Le démantèlement annoncé de la « jungle » de Calais a fait bondir les autorités belges, qui n’ont pas tardé à rétablir le contrôle systématique aux frontières avec la France. La Belgique redoute l’afflux d’exilés du camp calaisien, notamment près du port de Zeebruges, offrant des liaisons quotidiennes avec l’Angleterre. Baisse du tourisme, commerce en berne, image déplorable… Calais fait les frais d’une situation bloquée, alors la Belgique prend des dispositions pour ne pas se retrouver dans la même…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents