Généreuse fondation Bill-Gates

Des sommes faramineuses attribuées au journal « Le Monde ».

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


D’abord 327 000 dollars en 2014, puis 440 000 dollars en 2015. Révélée aux Assises du journalisme, à Tours, par Rodney Benson (université de New York), à l’occasion d’un débat sur les financements privés de la presse, c’est la somme perçue par Le Monde de la part de la Fondation Bill-et-Melinda-Gates. Motif : favoriser « la quantité, la visibilité, le lectorat et l’impact du développement sur les marchés francophones à travers le monde ». Des sommes faramineuses attribuées à un journal plutôt qu’à une organisation. Nouvelle vocation de la fondation ? À moins que Le Monde ne soit devenu une association philanthropique…


Photo : SAUL LOEB / AFP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents