Retrouver le sens du commun

Edwy Plenel livre un ardent plaidoyer pour une démocratie réelle et le retour à des valeurs collectives.

Dire « je » est l’une des règles aujourd’hui incontournables de la communication politique. Il faut y voir un symptôme de la personnalisation du pouvoir et, en allant plus loin, le signe d’un profond malaise démocratique. Le « dire nous » d’Edwy Plenel est donc beaucoup plus qu’une formule généreuse. Ces deux mots constituent, pour le directeur de Mediapart, le point de départ d’une critique méthodique d’un système en panne de démocratie. Certes, le problème n’est pas nouveau, mais il est généralement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents