Séparation des banques et de l’État !

77 énarques contrôlent les quatre principales banques françaises !

La « séparation du Medef et de l’État » est une exigence qui monte dans le mouvement contre la loi travail. Le 20 mai, l’assemblée populaire de Nuit debout, devant le siège du Medef, a lancé un appel à des actions en ce sens, exigeant « le départ du Medef des caisses sociales » et « l’interdiction des tourniquets entre public et privé ». À l’Unedic ou pour les retraites complémentaires, le « paritarisme » (50 % des voix pour le patronat) donne de fait, on le sait, le pouvoir de décision au Medef, car il se…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents