Brexit : L’Europe sociale attendra

Le gouvernement saisit l’occasion du Brexit pour afficher une volonté de changer l’Europe, en annonçant des priorités qui laissent de côté la question sociale.

Le Brexit ferait-il des miracles ? Quelques heures à peine après l’annonce du résultat du vote britannique au matin du vendredi 24 juin, François Hollande appelait dans une brève allocution à un « sursaut » européen. « L’Europe ne peut plus se faire comme avant », a souligné le chef de l’État, en assurant que la France serait « à l’initiative ». « C’est le moment de refonder et de réinventer une autre Europe en écoutant les peuples », renchérissait Manuel Valls quelques minutes plus tard. Pour mieux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.