Raymonde Tillon : Cent ans de résistances

Cette ommuniste et résistante s’est éteinte le 18 juillet à l’âge de 100 ans.

Politis  • 20 juillet 2016
Partager :
Raymonde Tillon : Cent ans de résistances
FRANK PERRY/AFP

Raymonde Tillon s’est éteinte le 18 juillet à l’âge de 100 ans, mais elle n’a jamais cessé d’être une femme engagée. Communiste et résistante, elle est déportée à Ravensbrück, d’où elle s’évade. D’abord mariée à Charles Nédelec, militant CGT, elle épouse à la Libération Charles Tillon, futur ministre. En 1945, elle est élue parmi les premières femmes députées de France et s’engage pour la protection des personnes âgées et des veuves.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don