Que faut-il faire de la Deutsche Bank ?

Pour le FMI, c’est la banque la plus dangereuse du monde.

Thomas Coutrot  • 5 octobre 2016 abonné·es
Que faut-il faire de la Deutsche Bank ?
© Photo : DANIEL ROLAND / AFP

La Deutsche Bank est depuis longtemps connue pour être l’un des principaux gangsters de l’oligopole bancaire mondial. François Morin [^1], en compilant les données officielles des régulateurs financiers, a montré que le nom de la première banque allemande revient dans quasiment tous les grands scandales financiers des quinze dernières années : ententes, manipulations de marché, tromperie des investisseurs, spéculations hasardeuses… C’est sous sa pression et celle des banques françaises que la troïka – Commission européenne, Banque centrale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes