Syrie : Massacre sans fin

À l’horreur des massacres commis dans les quartiers est d’Alep, Moscou ajoute le cynisme.

À l’horreur des massacres commis dans les quartiers est d’Alep, Moscou ajoute le cynisme. Alors que les États-Unis annonçaient la suspension des pourparlers avec la Russie sur un cessez-le-feu en Syrie, la porte-parole du ministère russe de Affaires étrangères, Maria Zakharova, a répliqué en accusant Washington de ne pas « remplir la condition clé de l’accord, à savoir l’amélioration des conditions humanitaires aux environs d’Alep ». Ou quand Vladimir Poutine se soucie d’humanitaire… En attendant, le plus…

Il reste 51% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents