Le cercle des libéraux repentis

Benoît Lambert et François Bégaudeau imaginent avec humour la confession d’anciens défenseurs du capitalisme.

Ils ont « cru résoudre le réchauffement climatique en achetant des parasols. Ou se consoler d’un deuil en achetant une pizza ». Mais ça, c’était avant. Face à Patrick, présentateur qui décrit leurs illusions passées avec un langage énergique et décontracté très télé-réalité, Luc, Madeleine, Simon, Marthe et Jeanneont compris leurs erreurs. Prisonniers du système de pensée libéral qu’ils incarnaient à travers des postes haut placés, ils allaient mal. Maintenant ils vont bien – ou du moins ils le prétendent…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.