Le solo tactique des communistes

Le vote de la conférence nationale du PCF en faveur d’un candidat maison désavoue certes Pierre Laurent, qui suggérait d’appeler à voter pour Jean-Luc Mélenchon. Mais en apparence seulement.

Michel Soudais  • 9 novembre 2016 abonné·es
Le solo tactique des communistes
© Photo: Michel Soudais

Les cadres communistes ne sont pas à un paradoxe près. Ils critiquaient la multiplication des candidatures à gauche. Ils affirment depuis des mois qu’il faut, pour contrer la menace de la droite et de l’extrême droite, une candidature commune de la gauche alternative. En conséquence de quoi, samedi dernier, leur conférence nationale a majoritairement décidé de « présenter un candidat issu de leurs rangs ».

Cette assemblée convoquée pour arrêter la stratégie du PCF pour 2017 était composée des 160 membres du conseil national – instance dirigeante du parti, selon ses statuts –, de délégations élues par les conseils départementaux et de celles élues par les groupes communistes à l’Assemblée nationale et au Sénat. Pour la présidentielle, deux options étaient en débat : appeler à voter pour Jean-Luc Mélenchon sans rejoindre la France insoumise, ou présenter un candidat maison pour porter les propositions et la démarche de rassemblement du PCF. Cette dernière l’a emporté par 274 voix contre 218, avec 519 votants, dont 27 abstentions. Ce résultat, même s’il ne s’agit

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal
Analyse 21 février 2024 abonné·es

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal

En 2021, le maire PCF de Grigny, Philippe Rio, remportait le titre de meilleur maire du monde. Cette année, c’est la maire communiste de Graz – la deuxième ville d’Autriche –, Elke Kahr, qui remporte le titre. Le communisme municipal a-t-il de beaux jours devant lui ?
Par Lucas Sarafian
Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc
Analyse 19 février 2024

Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc

Marginalisé par les troupes macronistes, le mouvement mélenchoniste refuse de revoir sa stratégie de la conflictualité. Les plus unionistes des ex-alliés de la Nupes tentent de déconstruire le récit du gouvernement et de la majorité. Mais le bruit et la fureur sont toujours d’actualité.
Par Lucas Sarafian
Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail
Travail 16 février 2024

Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail

Depuis son arrivée à la tête d’un « superministère » regroupant le Travail, la Santé et les Solidarités, Catherine Vautrin ne s’est que très peu exprimée sur le sujet du travail, abandonnant des agents du ministère inquiets et laissant les politiques libérales être décidées à Matignon.
Par Pierre Jequier-Zalc
Sextape, chantage et harcèlement au Sénat : la gestion Larcher sous le feu des critiques
Sénat 13 février 2024

Sextape, chantage et harcèlement au Sénat : la gestion Larcher sous le feu des critiques

Pour la première fois, le docteur El Hassan Lmahdi, le médecin qui a révélé le scandale du Sénat qui embarrasse son président Gérard Larcher, témoigne.
Par Nils Wilcke