Cristiano Ronaldo : Ballon d’or fiscal

Avec près de 150 millions d’euros dissimulés au fisc espagnol, il n’en a pas moins été couronné meilleur joueur européen de l’année.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Impliqué dans un scandale d’évasion fiscale, avec près de 150 millions d’euros de revenus issus de contrats de sponsoring dissimulés au fisc espagnol dans les îles Vierges, Cristiano Ronaldo, la star portugaise du Real Madrid, n’en a pas moins été couronné meilleur joueur européen de l’année, recevant ainsi son quatrième ballon d’or. Un trophée décerné par un collège de journalistes. Le vote s’est déroulé avant que le scandale du FootLeaks n’éclate, mais gageons qu’il aurait été à l’identique dans ce monde sportif qui se moque de la morale. Néanmoins, Ronaldo devra sans doute répondre à la justice espagnole, comme une trentaine de personnalités du football concernées.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents