Plein Soleil

Une exceptionnelle Chambre en Inde par Ariane Mnouchkine et sa troupe.

Se moquer de soi-même est un art peu en usage, surtout dans le milieu merveilleux mais volontiers narcissique du théâtre. Ariane Mnouchkine, pour son nouveau spectacle, Une chambre en Inde, écrit collectivement par toute la troupe en accord avec Hélène Cixous, ose rire d’elle-même, et c’est déjà une première vertu de cette pièce de moins de quatre heures, impétueuse comme un fleuve en crue. Le personnage principal est en effet une femme metteur en scène dont l’inspiration est en panne. Dans sa chambre…

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents