Dossier : Gaspillage alimentaire : Tous concernés !

Au resto, plus de gâchis au menu

Fortement impliquée dans le gaspillage alimentaire, la restauration commerciale prend enfin ses responsabilités et inaugure une charte pour la valorisation des déchets.

Un dimanche matin sur le parvis de l’Hôtel-de-Ville à Paris, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation. ­Plusieurs stands attirent une foule de curieux. Derrière un comptoir s’agite une toque blanche. Ils sont une dizaine de chefs parisiens à proposer une dégustation gratuite autour d’un plat. Jean-Marc ­Notelet (Caïus) présente une assiette à base d’artichaut, ­Stéphane Jego (L’Ami Jean) suggère un bouillon de volaille à partir d’une carcasse de poulet, Alessandra Montagne (Tempero) démontre…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents