Clivage : Le nucléaire a toujours ses fidèles

Certains candidats s'essaient au jeu du ni oui ni non, toujours avec la croissance en ligne de mire.

Si l’écologie est présente dans les sept projets, quelques fissures de taille apparaissent entre les candidats sur un thème : le nucléaire. Cautions « écolos » de la primaire, François de Rugy et Jean-Luc Bennhamias sont les plus prompts à en sortir, visant une France labellisée 100 % énergies renouvelables en 2050. Le premier prévoit la fermeture des centrales à 40 ans, et même la disparition du nucléaire à l’horizon 2040, le second acte la fermeture d’au moins « une douzaine de réacteurs en France » dans…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents