Jadot rallie Hamon… si les militants le veulent bien !

L'accord passé entre les candidats EELV et PS a de quoi satisfaire les militants écologistes. Encore faut-il qu'ils avalisent l'annonce du retrait de Jadot de la course présidentielle pour soutenir Hamon.

Au jeu de la politique, il est bon de souffler le froid sur le chaud pour grappiller quelques avantages supplémentaires. C'est ce qu'auront obtenu la direction d'EELV et candidat écologiste à la présidentielle. La mise au point de l'accord avec Benoît Hamon, attendue depuis plusieurs jours, semblait-elle acquise dès le début de la semaine ? David Cormand, secrétaire national EELV jugeait pourtant qu'on en était « encore loin ». Puis Yannick Jadot annonçait avoir passé la barre des 500 parrainages, ce qui le mettait en position de maintenir sa candidature. Et l'horloge tournait… Résultat : quatre pages d'un « projet de plateforme présidentielle » dont les écologistes peuvent se féliciter, car l'équipe du candidat Hamon a fini par céder sur le principal point de résistance : la définition d'une nouvelle constitution qui serait bel et bien votée lors de la prochaine mandature.

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents