Dossier : Trump : Déjà un mois de violence

Trump ravive la démocratie malgré lui

En s’attaquant à des libertés fondamentales, le président-milliardaire réveille une conscience civique bien endormie. Reportage

Il ne se passe pas une journée aux États-Unis sans une manifestation contre Donald Trump. Les choses ont commencé très tôt. Dès le premier jour de sa présidence, le 21 janvier, plus de quatre millions de personnes, essentiellement des femmes, participaient à une grande marche dans plusieurs villes américaines pour dénoncer ses propos sexistes, qui ont resurgi dans une vidéo pendant la campagne, et sa promesse de supprimer les financements fédéraux de l’association de planning familial Planned Parenthood. À…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Téléphone portable à l'école : une belle diversion

Un prof sur le front par

Blog

 lire   partager

Articles récents