Fraternité fracturée

Christian et François Ben Aïm interrogent en musique les notions d’égalité et d’insoumission.

Deux frères rencontrent deux autres hommes. Des étrangers peut-être frères eux aussi, malgré leurs physionomies différentes. Chaque duo se reconnaît dans l’autre ; ils fusionnent afin de construire une révolte commune, ou plutôt tentent de le faire. Car, derrière l’apparente fraternité, des lignes de fracture apparaissent. Il faut donc s’apprivoiser. Apprendre à faire cohabiter des gestes pas tout à fait synchrones et des ambitions qui se révèlent au contact de l’autre. Des bassesses et des héroïsmes. Dans…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents