Christian, SDF, accro à Twitter

Rencontre avec le sans-abri « le plus célèbre de France », qui utilise son smartphone comme une caisse de résonance pour la cause des personnes à la rue.

Il est posé sur un banc, à guetter les rayons du pâle soleil qui se reflète sur le canal Saint-Martin. Bière XXL à la main, bandana noué sur le front, sac à dos de randonnée pour seul compagnon, Christian a plus l’air du « teufeur » éternel que du SDF parisien échoué sur le bitume crasseux. Deux ans maintenant qu’il dort à la rue. Elle n’a pas encore eu le temps de dévorer son visage. À 45 ans, Christian n’est pas un naufragé comme les autres. À défaut de capital économique (un RSA), il a su faire…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents