Turquie : Le coup de force d’Erdogan

Si le « oui » devait l’emporter au référendum du 16 avril, le régime « démocrate-musulman », installé au pouvoir depuis 2002, pourrait changer de nature.

Denis Sieffert  • 12 avril 2017
Partager :
Turquie : Le coup de force d’Erdogan
© photo : Mehmet Ali Ozcan/Anadolu Agency/AFP

Si le « oui » devait l’emporter au référendum du 16 avril, la Turquie glisserait encore un peu plus vers un régime autoritaire. La réforme constitutionnelle voulue par le président turc Recep Tayyip Erdogan conduirait à la suppression du poste de Premier ministre. Le Président seul pourrait nommer et congédier les ministres. Il pourrait aussi intervenir directement dans le domaine judiciaire. Il s’agirait en fait de la traduction institutionnelle d’une dérive entamée au moins depuis 2013, avec la répression des manifestations du parc Gezi, à Istanbul, puis intensifiée après la tentative de coup d’État militaire du 15 juillet 2016, qui fut, selon la propre expression d’Erdogan, comme « une grâce de Dieu ». Autrement dit, une formidable aubaine qui lui a permis d’organiser une purge gigantesque dans les rangs de la magistrature, de la police, de la presse et de l’université.

Avec le même homme et le même Parti de la justice et du développement (AKP), le régime « démocrate-musulman », installé au pouvoir depuis 2002, pourrait changer de nature. On lira ici l’analyse d’Ahmet Insel, grande figure intellectuelle turque. Mais on verra aussi, avec le reportage de Jérémie Berlioux, qu’en dépit d’une propagande échevelée, la victoire du « oui » demeure incertaine.

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban