Échauffourées à Massy

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Plusieurs nuits de violences à Massy, en Essonne, – abris de bus et véhicules dégradés – après la mort tragique de Curtis, un jeune homme de 17 ans. Les faits remontent au vendredi 5 mai. Alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de la brigade anticriminalité, l’adolescent a percuté violemment un bus avec son quad à Antony, une ville limitrophe. Il est décédé à l’hôpital, des suites à ses blessures.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.