Paris-Kaboul : la France se lance dans une vague de renvois forcés

La France expulse désormais par avion directement de Paris à Kaboul. Une situation qui n’avait plus eu lieu depuis 2009, sous le quinquennat Sarkozy. Les associations s’inquiètent de cette première série d’expulsions, qui commence demain.

Maïa Courtois  • 9 juin 2017 abonné·es
Paris-Kaboul : la France se lance dans une vague de renvois forcés
PHOTO : l'aéroport de Kaboul.
© MOHAMMAD JAWAD / DPA

Six hommes afghans détenus au centre de rétention du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) sont sous le coup de procédures de renvois forcés. Pour la première fois depuis 2009 et les charters de l’ère Sarkozy, la France expulsera ces hommes directement de Paris à Kaboul. La vague d’expulsion commence demain, et s’étend, d’après les informations dont disposent pour le moment les associations, jusqu’au 24 juin. Des vols individuels, pris en charge par la compagnie Turkish Airlines, depuis l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

La situation de l’Afghanistan, soumis à des attentats quotidiens, en font tout sauf un « pays sûr ». Sa capitale est plus que jamais sous tension, une semaine après l’attentat dans le quartier diplomatique de Kaboul dont le bilan s’élève à 150 morts. Au lendemain de cette attaque extrêmement meurtrière, l’Allemagne avait décidé de stopper les renvois forcés qu’elle s’apprêtait à effectuer. Avant de reprendre dans les jours qui ont suivi. Pour ces déboutés du droit d’asile en Europe,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

Géorgie : face au gouvernement pro-russe, la guerre culturelle
Reportage 28 février 2024 abonné·es

Géorgie : face au gouvernement pro-russe, la guerre culturelle

Face à la purge menée par l’actuel gouvernement pro-russe, les artistes et les responsables d’institutions culturelles se rebiffent. Ils dénoncent une mainmise du Kremlin sur le pays, qui a redoublé depuis le début de la guerre totale en Ukraine, et luttent contre le retour de l’influence russe.
Par Audrey Lebel
« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »
Entretien 28 février 2024 abonné·es

« Le discours sur la sexualité des jeunes se résume à une forme de panique morale et sanitaire »

Dans son livre Les Choses sérieuses, la sociologue Isabelle Clair enquête sur les amours adolescentes et examine la manière dont filles et garçons entrent en relation.
Par Hugo Boursier
Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta
Enquête 28 février 2024 abonné·es

Violences sexuelles : dans les lycées, la grande omerta

Si les politiques publiques contre le harcèlement scolaire ont été renforcées, celles contre les agressions entre élèves demeurent confidentielles. Elles laissent les personnels dépourvus de cadre et les victimes souvent seules face à leur traumatisme.
Par Pierre Jequier-Zalc
Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet
SNU 27 février 2024

Dans l’Hérault, un SNU sauce gospel et tir au pistolet

Dans une publication sur X (ex-Twitter) de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Hérault, rapidement supprimée, des jeunes volontaires du SNU célébraient leur fin de séjour de cohésion par une chorégraphie au son d’un gospel. L’an dernier, dans ce centre, un intervenant extérieur a appris à des jeunes à tirer au pistolet.
Par Hugo Boursier