Paris-Kaboul : la France se lance dans une vague de renvois forcés

La France expulse désormais par avion directement de Paris à Kaboul. Une situation qui n’avait plus eu lieu depuis 2009, sous le quinquennat Sarkozy. Les associations s’inquiètent de cette première série d'expulsions, qui commence demain.

Six hommes afghans détenus au centre de rétention du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) sont sous le coup de procédures de renvois forcés. Pour la première fois depuis 2009 et les charters de l’ère Sarkozy, la France expulsera ces hommes directement de Paris à Kaboul. La vague d’expulsion commence demain, et s’étend, d’après les informations dont disposent pour le moment les associations, jusqu’au 24 juin. Des vols individuels, pris en charge par la compagnie Turkish Airlines, depuis l’aéroport de…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le casse-tête catalan

Monde par

 lire   partager

Articles récents