Jean-Pierre Jeancolas, un homme de qualité

Historien du cinéma et critique, auteur de plusieurs ouvrages et collaborateur de la revue Positif, il s’est également engagé au côté de Politis dès ses débuts.

Pardonnez l’auteur de ces lignes d’ouvrir cet hommage à Jean-Pierre Jeancolas, décédé le 25 septembre à 79 ans, par une anecdote le concernant, mais elle est emblématique de la valeur de cet homme, grand critique et historien du cinéma. C’était il y a longtemps, au milieu des années 1990, alors que Jean-Pierre collaborait à Politis depuis le numéro 1. Pigiste, lecteur assidu de ses écrits, je lui avais demandé s’il trouverait pertinent qu’à côté de ses articles de critique, je réalise de temps à autre des…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents