Domination masculine : le début de la fin ?

En révélant crûment que la domination masculine perdure dans nos sociétés, « l’affaire Weinstein » a déclenché un tollé historique. Le début de la fin d’un monde sexiste ?

Pauline Graulle  • 13 décembre 2017 abonné·es
Domination masculine : le début de la fin ?
© Emma

Par quel mystère « ce qui allait de soi » bascule-t-il un jour du côté de l’inacceptable ? Par quelle magie une situation invisible nous saute-t-elle tout d’un coup au visage ? Cet automne, ce qu’il est désormais convenu d’appeler « l’affaire Weinstein » a donné comme un coup d’accélérateur à l’histoire. En mettant au jour les viols et harcèlements que le producteur de films avait commis sur des dizaines d’actrices, le scandale n’a pas eu pour seul mérite de dévoiler l’incroyable ampleur des violences sexuelles subies par les femmes – eh oui, même par des stars millionnaires ! Il a aussi rendu visible l’impunité dont jouissent leurs agresseurs. Un choc pour une société qui se voyait jusque-là comme (à peu près) égalitaire. Et qui,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes