« La Fin de Mame Baby », de Gaël Octavia : Légende urbaine

Avec La Fin de Mame Baby, Gaël Octavia signe une belle fable féminine, entre mythe et roman d’enquête.

Anaïs Heluin  • 13 décembre 2017 abonné·es
« La Fin de Mame Baby », de Gaël Octavia : Légende urbaine
© photo : Francesca Mantovani/Gallimard

Au Quartier, le nom de Mame Baby est dans toutes les bouches. Surtout à l’Assemblée des femmes, où l’on puise dans son histoire et dans ses mots – réels ou imaginés – pour redonner courage aux plus désespérées. Car, en plus d’un modèle de réussite sociale –

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes