Hôpital : « Entre le marteau et l’enclume »

Cadre et interne à l’hôpital, Céline et Sabrina témoignent de la dégradation des conditions d’exercice de leur métier.

Ingrid Merckx  • 31 janvier 2018 abonné·es
Hôpital : « Entre le marteau et l’enclume »
© photo : AMELIE-BENOIST/AFP

Elles sont tous les jours auprès des personnels, des patients et de leurs familles. Elles ne veulent plus être traitées ni traiter les autres comme des machines. Elles veulent que les effectifs collent à la charge de travail et que le temps passé auprès des malades ne rétrécisse pas comme peau de chagrin. Elles veulent retrouver le sens du métier qu’elles ont choisi pour sa dimension humaine.

Céline

Cadre de santé

« Anciennement appelées surveillants, les cadres de santé sont des managers de proximité. On encadre l’équipe para­médicale. On s’occupe de la gestion des plannings, de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Santé
Temps de lecture : 6 minutes