Dossier : Sauver l'hôpital : Le cri d'alarme des soignants

Professeur André Grimaldi : «  À l'hôpital, ce qu’on avait prédit est en train d’arriver  »

Une partie de la communauté médicale demande à la ministre Agnès Buzyn de mettre fin à la tarification à l’activité à l’hôpital et de trouver des financements adaptés aux pratiques. Les explications d’André Grimaldi.

Le 11 décembre 2017, Agnès Buzyn déclare dans Libération : « Sur l’hôpital, nous sommes arrivés au bout d’un système. » La ministre de la Santé remet en cause la tarification à l’activité (T2A). Elle reproche à ce mode de financement, issu du plan « Hôpital 2007 », d’avoir laissé « croire à l’hôpital public qu’il devait se concentrer sur des activités rentables ». Sonnée par les économies (1,6 milliard d’euros) réclamées à l’hôpital dans le cadre du projet de loi de finances 2018, la communauté médicale…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décolonisation inachevée

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents