Les silences de madame Nyssen

Le Recueil des commémorations constituait un ahurissant exercice d’atténuation de l’abjection de Charles Maurras.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture d’Emmanuel Macron, peut certaines fois se montrer prolixe. Tout récemment, par exemple, elle a fait un tweet pour narrer qu’« en offrant une place à des artistes en exil dans les vitrines » de son ministère elle ne faisait « rien de plus que tirer le fil d’une longue tradition ». Puis d’ajouter : « La #Culture en France ne connaît pas de frontières. » Mais quand, par exemple, Human Rights Watch constate – très pudiquement – dans un communiqué que « certains aspects…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

En Artsakh, sous les bombes

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.