Procès politique pour le « Bure de Merlin »

Deux opposants au centre d’enfouissement de déchets nucléaires passaient en procès pour destruction d’un mur de béton illégalement érigé par l’Andra.

Patrick Piro  • 21 février 2018 abonné·es
Procès politique pour le « Bure de Merlin »
© photo : Le 14 août 2016, des militants démontent le mur illégal érigé par l’Andra autour du site.crédit : FRANCOIS NASCIMBENI/AFP

M ais pour qui vous prend-on ? », attaque Me Florian Régley à l’adresse du tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. Mardi 13 février, celui-ci jugeait deux prévenus, retraités de 69 ans associés jusque dans leur prénom, Christian, accusés d’avoir participé le 14 août 2016 à la destruction du mur posé autour du bois Lejuc, parcelle stratégique pour la réalisation du laboratoire Cigéo d’enfouissement de déchets radioactifs de Bure (Meuse). L’avocat vient

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes