Du sang sur les mains

Un rapport pointe les transferts d’armes de la France dans le cadre du conflit au Yémen.

Amnesty international et l’Acat [1] ont publié, ce 20 mars, un rapport, auquel la presse, étonnamment [2], n’a donné qu’un petit écho [3]. Cette retenue est regrettable, car ce document est, à tout le moins, édifiant – par lui-même et pour ce qu’il révèle (ou confirme) de la haute moralité du gouvernement de MM. Macron et Philippe, en même temps que du précédent, qui était, comme on se le rappelle, sous la double direction de MM. Hollande et Valls, « socialiste ». Il s’agit d’un « avis juridique », rédigé…

Il reste 85% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.