SNCF : le PCF présente ses contre-propositions et veut mobiliser les usagers

Les communistes entendent jouer un rôle majeur dans la mobilisation qui démarre jeudi 22 mars.

Contexte social oblige, rendez-vous était donné au « Terminus Nord », en face de la plus grande gare d’Europe. C’est dans cette brasserie du quartier de la gare du Nord que Pierre Laurent, le chef du Parti communiste, a détaillé, lors d’une conférence de presse, le plan de bataille du PCF dans la mobilisation qui s’annonce. Le parti, proche notamment de la CGT Cheminots, avance à son tour des contre-propositions au projet d’Emmanuel Macron. Ce dernier, inspiré du rapport Spinetta, consiste à transformer,…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents