Dossier : Macron, un an : La droite parallèle

Le flatteur des religions

Tout en défendant la neutralité de l’État en matière de laïcité, Macron courtise les élites cléricales conservatrices.

C’est dans un meeting de campagne présidentielle, le 18 octobre 2016, que le candidat Macron affirme clairement sa vision de la laïcité, tournant le dos à l’ère Valls : « La laïcité […] est faite pour permettre à chacun de s’intégrer dans la vie en commun. Pas pour mener une bataille contre telle ou telle religion en particulier, pas pour exclure, pas pour montrer du doigt. Comment peut-on demander à nos concitoyens de croire en la République si certains se servent de l’un de nos principes fondateurs, la…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents