« Juliana les regarde », d’Evelio Rosero : L’éveil à la violence

Evelio Rosero décrit les coulisses du pouvoir colombien à travers le regard d’une fillette.

Anaïs Heluin  • 26 juin 2018 abonné·es
« Juliana les regarde », d’Evelio Rosero : L’éveil à la violence
© photo : Milcíades Arévalo

Pour son anniversaire, Juliana aurait aimé une « fête de la piscine ». Mais le bassin est vide et aucun rire d’enfant ne résonne dans la belle propriété qu’elle habite avec ses parents. Cette année, elle n’a droit qu’au petit rituel que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes