Ces villes qui disent non au plastique

Certaines municipalités n’ont pas attendu les polémiques ou un éventuel texte de loi pour bannir le plastique de ses cantines scolaires et garantir la santé de leurs plus jeunes concitoyens.

Vanina Delmas  • 29 août 2018 abonné·es
Ces villes qui disent non au plastique
© photo : AMELIE-BENOIST / BSIP

De Paris aux Sables-d'Olonne et à Limoges, en passant par des communes girondines, des villes ont choisi de se passer de plastique dans leurs cantines scolaires.

De la porcelaine à Limoges

Biberons en verre, couverts en inox, verres en pyrex… Les crèches de Limoges bannissent progressivement tous les objets en plastique, soupçonnés d’être nocifs pour les enfants en bas âge. Dernière innovation : des plateaux-repas en porcelaine pour remplacer les assiettes en mélamine. « Chaque crèche de la ville comporte une cuisine dans laquelle tous les ustensiles ont été choisis dans des matériaux inertes, explique Nadine Rivet, adjointe en charge de la petite enfance. Ces plateaux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Pour aller plus loin…

« Si on écoute le gouvernement, il n’y a pas de problèmes de santé avec les pesticides »
Entretien 23 février 2024

« Si on écoute le gouvernement, il n’y a pas de problèmes de santé avec les pesticides »

Giovanni Prete, maître de conférences en sociologie et auteur de L’Agriculture empoisonnée. Le long combat des victimes des pesticides, décrypte les enjeux cachés derrière la mise en pause du plan de réduction des pesticides Écophyto.
Par Vanina Delmas
À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »
Reportage 23 février 2024 abonné·es

À l’hôpital de Bourges, « on accepte que la mort puisse être une issue »

Malgré le manque de moyens et le désert médical dont souffre le département du Cher, la petite équipe de ce centre hospitalier essaie de soulager la douleur des patients en fin de vie.
Par Hugo Boursier
En France, la très lente révolution de la « culture palliative »
Santé 23 février 2024

En France, la très lente révolution de la « culture palliative »

Alors que des pays étrangers mettent en avant ces soins de confort, la France accuse un retard considérable. La faute au tabou de la fin de vie parmi des soignants concentrés sur l’unique objectif de guérison.
Par Hugo Boursier
À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes
Enquête 22 février 2024

À Marcq Institution, un professeur suspendu pour violences sexuelles après des années d’alertes

Un professeur d’anglais du prestigieux lycée privé de la métropole lilloise est suspendu depuis le 31 janvier, après avoir été accusé par une élève d’avoir eu « une attitude inappropriée ». L’établissement assure avoir été réactif. Mediacités et Politis révèlent pourtant que plusieurs alertes le concernant avaient déjà été effectuées.
Par Pierre Jequier-Zalc