« Gilets jaunes » : Un air de Poujade

En 1953 naissait une révolte fiscale qui a fini en groupe d’extrême droite. En 2018, les Wauquiez, Dupont-Aignan et Le Pen essaient de récupérer les gilets jaunes, mais ces derniers résistent.

Michel Soudais  • 14 novembre 2018 abonné·es
« Gilets jaunes » : Un air de Poujade
© photo : En 1953, Pierre Poujade défendait les petits commerçants et artisans contre les contrôles fiscaux.crédit : RENE JARLAND/INP/AFP

Simple expression d’une exaspération ou mouvement durable ? Contre la hausse des taxes sur le carburant, les appels au blocage des routes et des autoroutes se multiplient depuis quelques semaines aux quatre coins de la France. Des dizaines d’événements et de groupes ont été créés sur les réseaux sociaux afin d’organiser ces rassemblements le 17 novembre. Ce succès de la mobilisation des gilets jaunes – signe de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées Économie
Temps de lecture : 4 minutes