Dossier : Audiovisuel public : La réforme qui rapetisse l’écran

L’audiovisuel public rapetisse l’écran

Une réforme devrait être présentée en janvier, avec, en ligne de mire, un affaiblissement de la fiction et des documentaires. Et des salariés, pour beaucoup en CDD, qui s’apprêtent à dérouiller.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Réduction drastique des dotations, suppression de deux chaînes, interrogations sur la redevance et la présence de la publicité… Telle s’avance la réforme de l’audiovisuel public mitonnée depuis quelques mois et qui devrait être présentée à la rentrée de janvier. Au gré des majorités, chaque réforme du secteur prône un mieux-disant culturel et un budget pérenne. Chaque fois, elle se conclut par un nivellement par le bas, un budget amoindri, des effectifs rabotés. Ou comment assécher financièrement un service avant de pouvoir le dénigrer. Vieille méthode. Bis repetita. Avec, en ligne de mire, un affaiblissement de la fiction et des documentaires. Et des salariés, pour beaucoup en CDD, qui s’apprêtent à dérouiller. Des CDD aussi disponibles que précaires, aux contrats reconduits à l’infini (lire notre enquête). Un choix illustrant une politique privilégiant les préoccupations budgétaires au détriment de la qualité et de l’ambition. « Une honte », avait dit en décembre 2017 Emmanuel Macron. Honte d’un service public qui coûterait trop cher ? Honte du gaspillage ? Honte de programmes médiocres ? Honte de salariés brinquebalés ? Honte d’économies qui ne se font pas là où elles devraient ? Honte de structures qui ont pris la main sur la créativité ? Les réponses ne manquent pas.


Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents