Humour et colère : retour en images sur la manifestation des jeunes pour le climat

Ce vendredi 22 février, des milliers de lycéens et étudiants se sont rassemblés pour la deuxième semaine consécutive, en présence de la Suédoise Greta Thunberg, devenue la figure de la lutte contre le changement climatique. À ses côtés, plusieurs lycéennes belges, allemandes et suisses, chefs de file du mouvement dans leurs pays, telle la Flamande Anuna De Wever. En fin d'après-midi, la jeune Suédoise a été reçue à l'Elysée, bien que plusieurs personnalités lui aient suggéré de décliner l'invitation présidentielle. Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, a ainsi ironisé sur Twitter en souhaitant à Greta Thunberg la bienvenue en France, « pays où les émissions de CO2 sont reparties à la hausse, où l’on continue de bétonner pour construire plus de routes, où l’on tolère encore des forages pétroliers en mer ».

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


None

Haut de page

Voir aussi

Articles récents