Lyon-Turin : Vers un enlisement à l’italienne

Le M5S (en chute dans les sondages) et la Ligue (qui monte) choisissent pour le moment de préserver leur alliance, malgré leur désaccord sur le projet.

Pas (encore) de bras de fer sur le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin, qui divise radicalement la Ligue de Salvini (très « pro ») et le M5S de Di Maio (très « anti »). La Ligue, qui monte dans les sondages alors que le M5S dégringole, n’a pas clashé, les deux partenaires de gouvernement choisissant au contraire de préserver leur alliance. Exploitant opportunément le récent rapport d’expertise qui montre une « rentabilité très négative » du Lyon-Turin, ils demandent son réexamen « en détail ». Les…

Il reste 49% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.