Dossier : Catastrophes naturelles : Des traumatismes sans fin

Le Jiec, acte II

L’actualité s’accélère sur le front de l’urgence climatique. Notre rôle de journalistes est de continuer à mettre en lumière les effets du réchauffement. C’est pourquoi le groupe Jiec publie simultanément une deuxième série d’articles.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Fin novembre, nous annoncions la création d’un groupe de journalistes issus des rédactions de Basta !, Mediapart, Politis, Reporterre et de la Revue Projet, se donnant pour mission de documenter les conséquences du changement climatique en France. Ce groupe, nous l’avons baptisé « Jiec » : Journalistes d’investigation sur l’écologie et le climat. Un site lui est désormais dédié : jiec.fr.

Car l’actualité s’accélère sur le front de l’urgence climatique. L’État français doit faire face à deux recours pour inaction. Le premier a été déposé par le maire de Grande-Synthe, Damien Carême. Le deuxième, « l’Affaire du siècle », a récolté 2,2 millions de signatures. Le mouvement des jeunes s’est intensifié depuis février, culminant avec une grève mondiale le 15 mars. Le lendemain, des dizaines de milliers de personnes descendaient dans les rues pour la « marche du siècle ».

Notre rôle de journalistes est de continuer à mettre en lumière les effets du réchauffement climatique, les manières de l’atténuer et de s’y adapter. C’est pourquoi le groupe Jiec publie simultanément ce 18 avril une deuxième série d’articles.

Une personne sur quatre est atteinte par des allergies saisonnières et le changement climatique n’y est pas étranger. Autre conséquence sanitaire : le stress post-traumatique et l’anxiété engendrés par des catastrophes comme l’ouragan Irma à Saint-Martin et les inondations historiques dans l’Aude. Les dérèglements climatiques bouleversent des éleveurs laitiers et des viticulteurs, qui modifient leurs pratiques pour s’adapter. Certains jeunes mobilisés intègrent les enjeux du climat dans leurs projets d’avenir.

Vous trouverez sur jiec.fr les liens vers ces articles que nous avons pensés ensemble et que nous publions conjointement dans Basta !, Mediapart, Politis, la Revue Projet et Reporterre.

À lire dans ce dossier :

Bize, un village en alerte

« Certains disent qu’Irma n’est jamais fini »

« Plus l'air est chaud, plus les pluies sont intenses »


Haut de page

Voir aussi

Décote, départ à 64 ans, valeur du point… On vous dit tout sur la réforme des retraites

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents