La complicité des mangeurs de yaourts

Dans Comment les paradis fiscaux ont ruiné mon petit-déjeuner, François Samson-Dunlop livre un regard cinglant et pédagogue sur l’évasion fiscale.

Jean-Claude Renard  • 18 juin 2019 abonné·es
La complicité des mangeurs de yaourts
© crédit image : ÉDITIONS ÉCOSOCIÉTÉ / SYLVAIN NEAULT

Ce matin-là, la radio grésillante du narrateur crache de nouvelles révélations : « Le Premier ministre [canadien] a placé 600 000 dollars dans un compte de l’île de Jersey, considérée comme un paradis fiscal, alors qu’il travaillait comme neurochirurgien en Arabie saoudite. Cette manœuvre, tout à fait légale, lui a permis de ne payer aucun impôt. »

Et le journaliste de la station d’interpeller Alain Deneault, philo­sophe, spécialiste de ces questions : « Le problème, c’est qu’on puisse recourir à un paradis fiscal comme celui-là, sur un mode légal. Mais il est difficile de s’attendre à ce qu’un chef d’État qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes
#BD