Union européenne : Mauvais casting

Pressentie par les chefs d’État et de gouvernement pour présider la Commission européenne, Ursula von der Leyen doit encore obtenir une majorité au Parlement européen.

Deux femmes aux postes les plus importants de l’Union européenne. Présenté ainsi, le choix des chefs d’État et de gouvernement marque un changement. Nommé à la présidence de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde est la première femme à accéder à ce poste auquel se sont succédé trois hommes depuis la création de cette institution le 1er juin 1998. Si le Parlement européen confirme la semaine prochaine la nomination d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne, ce sera aussi la première fois qu’une femme accéderait à cette fonction. Si…

Car pour succéder à Jean-Claude Juncker elle doit convaincre au moins la moitié des 751 députés européens. Et à en juger par les sérieuses réserves exprimées par les eurodéputés quant au processus de nomination aux postes de haut niveau de l’UE, Ursula von der Leyen est loin d’avoir partie gagnée. Sa nomination était inattendue : ministre de la Défense dans le gouvernement allemand depuis plus de cinq ans, après avoir occupé les portefeuilles du Travail (2009-2013) et de la Famille (2005-2009), cette proche d’Angela Merkel, membre comme la chancelière de la CDU, a coiffé sur le poteau d’autres candidats comme le social-démocrate néerlandais Frans Timmermans et la libérale danoise Margrethe Vestager, nommés par leur famille politique pour le poste à la Commission.

En séance plénière, le 4 juillet, les groupes conservateurs (PPE), sociaux-démocrates (S&D), Verts, droite nationaliste (CRE) et gauche (GUE/NGL) ont déploré le non-respect par les chefs d’État et de gouvernement du processus des Spitzenkanditaten. En vertu de celui-ci, la présidence de la Commission aurait dû revenir au Bavarois Manfred Weber, candidat du PPE arrivé en tête du scrutin européen du 26 mai ; ce à quoi Emmanuel Macron s’est fermement opposé.

Il reste 59% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents