Une mobilisation historique

[Portfolio] Des dizaines de milliers de femmes et d'hommes, de tous âges, ont participé samedi 23 novembre, à « la plus grande marche de l'histoire de France contre les violences » sexistes et sexuelles dans une ambiance à la fois festive et empreinte de gravité.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le chiffre de 137 féminicides enregistrés depuis le début de l'année par le collectif #NousToutes était dans tous les esprits et sur de nombreuses pancartes de la manifestation parisienne dont témoigne ce reportage photographique.

Des manifestations étaient également organisées en région à Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg, Bordeaux... Elles ont rassemblées à travers le pays quelques 150 000 personnes déterminées à peser sur le gouvernement à deux jours de la fin du « Grenelle » lancé contre le fléau des violences sexistes et sexuelles.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents