La colère et la détermination du 5 décembre en sons et en images

Politis était dans les rues de Paris où plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées contre la réforme des retraites. Témoignages, ambiances, arguments…

Nadia Sweeny  • 7 décembre 2019
Partager :
La colère et la détermination du 5 décembre en sons et en images
© PHOTOS : NADIA SWEENY

« Ceux qui ne sont rien » chantent leur colère :

Céline, pompière professionnelle, défile en tenue avec ses collègues :

Rose-May Rousseau, infirmière à l’hôpital Henri-Mondor, secrétaire générale CGT de l’AP-HP, demande le retrait pur et simple de cette réforme :

Ambiance de rue : « Pour l’honneur des travailleurs, on est là ! »

Marie, militante CFDT, opposée à la position de sa confédération nationale :

Les étudiants défilent aussi. Pour Helno Eyrieh, vice-président de l’UNEF, les retraites, c’est une question de jeunes :

Les militants se mélangent, SNCF, pompiers… la territoriale de Bagnolet fait raisonner le Derbouka.

Même le syndicat des cadres CFE-CGC est là, discret, en fin de cortège. Marie, technicienne chez Air France nous explique pourquoi :

© Politis

Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

À la maison, à l’école, en ligne ou dans la rue : les violences LGBTIphobes sont partout
Violences 17 mai 2024 abonné·es

À la maison, à l’école, en ligne ou dans la rue : les violences LGBTIphobes sont partout

Deux rapports, l’un de SOS Homophobie, l’autre de l’Observatoire LGBTI+ de la Fondation Jean Jaurès révèlent, en cette Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, l’insécurité dans laquelle vivent les personnes LGBT et ce, dès leur plus jeune âge.
Par Hugo Boursier
Le patron des Jeunes avec Macron, « au chômage pendant la campagne » avec 2 500 euros par mois
Politique 17 mai 2024 abonné·es

Le patron des Jeunes avec Macron, « au chômage pendant la campagne » avec 2 500 euros par mois

Après la diffusion d’une vidéo sur TikTok, Ambroise Méjean, candidat en 20e position sur la liste de Valérie Hayer pour les élections européennes, embarrasse un exécutif s’apprêtant à réformer une nouvelle fois l’assurance-chômage.
Par Nils Wilcke
Mobilisations étudiantes pour Gaza : « Un véritable tournant répressif »
Jeunesse 17 mai 2024 abonné·es

Mobilisations étudiantes pour Gaza : « Un véritable tournant répressif »

Multiplication des interventions policières, fermeture des lieux d’études, annulation ou interdiction de conférences : la répression des étudiants en raison de leur mobilisation pour le peuple palestinien est devenue la seule réponse des universités.
Par Léa Lebastard
« L’inceste, c’est toute une vie de silence »
Entretien 16 mai 2024 abonné·es

« L’inceste, c’est toute une vie de silence »

Dans un entretien donné à Politis, l’anthropologue Dorothée Dussy décrit les mécanismes du silence autour de l’inceste empêchant les victimes d’être entendues.
Par Pauline Migevant