Contre Trump, une vague de « résistantes »

Depuis la défaite d’Hillary Clinton, les femmes démocrates sont les meilleures opposantes au Président. Dans tout le pays, une nouvelle génération s’engage en vue des élections de 2020.

Mercredi 9 novembre 2016. Donald Trump vient d’être élu président. Battue, Hillary Clinton prononce son discours de défaite devant un pays déboussolé. Elle a un message pour les femmes. « Nous n’avons pas encore brisé le plafond de verre le plus haut et le plus dur, dit-elle en référence à l’élection présidentielle. Mais je sais que quelqu’un y parviendra un jour, et j’espère que cela sera plus tôt que nous le pensons. » La démocrate, première candidate d’un grand parti à la présidentielle, s’adresse…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.