Dossier : Reconnaissance faciale : Dans le viseur

Surveillance : Petites phrases pour grand sujet

Les défenseurs de la reconnaissance faciale usent de rengaines caricaturales pour imposer leur point de vue et discréditer ceux qui s’y opposent.

Aucun texte sur la reconnaissance faciale n’a encore été déposé devant le Parlement, mais le débat fait déjà rage. Chantres de la généralisation ou soutiens timorés – « expérimentons et après on discute » –, chacun y va de sa formule pour remporter la bataille des idées. Et à force d’entendre les mêmes petites phrases, il convient de scruter certains arguments à la loupe pour repérer les vieilles ficelles et les formules creuses. Des « modérés », vraiment ? Trouver des épouvantails, c’est vieux comme le…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents