Éric Guéret, filmer plein champ

Alors que s’ouvre le Salon de l’agriculture, La Vie est dans le pré relate le combat d’un paysan contre Monsanto. Rencontre avec un cinéaste qui entend éveiller les consciences.

Match retour. Un retour sur Paul François, agriculteur charentais. En 2018, il tourne une page. Il observe la mécanique en branle, assumant sa dernière moisson conventionnelle. Il abandonne un système auquel il a cru, pour des raisons de santé publique, une chimie « qui se retrouve dans la chaîne alimentaire, impacte la flore et la faune ». Des effets indésirables trop importants pour continuer dans ce système. « Bienvenue à l’innovation en agronomie, bienvenue au bio », se réjouit-il. Avec une…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.