« La paix, c’est la guerre »

Le macronisme fait preuve de raffinement lorsqu’il proclame son attachement au droit au moment où il le bafoue.

Sébastien Fontenelle  • 12 février 2020 abonné·es
« La paix, c’est la guerre »
© Francois Mori / POOL / AFP

Emmanuel Macron a prononcé, vendredi 7 février à l’École de guerre, devant un parterre militaire, un dense (1) discours où il a exposé sa vision de la « stratégie » française – et européenne – « de défense ». Dans le cours de cette longue péroraison – de laquelle ressortait notamment que la dissuasion

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes