État d’urgence sanitaire - Nous exigeons

Plus de 170 personnalités listent, dans cet appel, des exigences que la population est fondée à porter auprès des pouvoirs publics pour une véritable protection sanitaire.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Constatant la gravité de la crise sanitaire due au coronavirus, devant déplorer l’irresponsabilité et l’incompétence de nos gouvernants qui ont failli à toutes leurs obligations, nous, citoyennes et citoyens, exigeons d’Emmanuel Macron et de son gouvernement de mettre en œuvre immédiatement les mesures suivantes :

  • la mise à disposition publique massive de matériel de protection (masques, gants, gel, glaces de protection, etc.) à la population et aux travailleurs et travailleuses quel que soit leur statut, et la désinfection des lieux et services collectifs ;

  • la limitation des activités professionnelles au strict nécessaire pour la vie de la collectivité, et l’organisation collective par ceux et celles qui travaillent, quel que soit leur statut, des conditions de le faire en toute sécurité, avec à défaut droit de retrait et arrêt du service ou de la production, sans aucune restriction au droit du travail ;

  • la fabrication et mise à disposition massive de tests de dépistage pour répondre aux besoins de la population, et la prise en charge immédiate en cas de test positif, avec hébergement et réquisition de lieux publics à cet effet ;

  • la fabrication urgente et massive des médicaments ayant prouvé leur efficacité (y compris en contraignant les laboratoires pharmaceutiques à les produire) et leur accès gratuit à tous sans exception ;

  • le maintien en activité et l’éventuelle réquisition ou socialisation des unités de production des biens ou matériels pouvant être utilisés pour lutter contre la pandémie ;

  • l’ouverture de lits par tous moyens : réquisition des cliniques privées et hôpitaux privatisés, construction d’hôpitaux de fortune, réouverture des hôpitaux fermés ou ouverture d’hôpitaux dans des locaux existants par réquisition de bâtiments actuellement inoccupés ou voués à des activités lucratives ;

  • la création immédiate et massive des milliers de postes permanents à hauteur des besoins dans l’hôpital public sans clause de nationalité, et la mise à contribution des cliniques privées et médecins libéraux au service public de santé ;

  • l’attribution immédiate à l’hôpital public de 20 milliards d’euros, ou plus selon les besoins, financés en taxant en urgence les détenteurs de titres dont la valeur dépasse un million d’euros, les anciens contribuables de l’ISF, les multinationales et en y affectant la totalité du CICE ;

  • l’accès aux soins, à l’hébergement et aux conditions de sécurité sanitaire de tous les sans-abri, les migrant·es et refugié·es, par réquisition de logements vacants, et l’accès gratuit aux soins pour les demandeurs et demandeuses d’emploi indemnisé·es ou non, les précaires et personnes sous le seuil de pauvreté ;

  • des mesures d’urgence sanitaire pour les détenu·es, pouvant aller jusqu’à la libération anticipée ; la fermeture des centres de rétention administrative (CRA) avec relogement viable de leurs occupant·es.

Nous mettons en demeure le président de la République Emmanuel Macron, le Premier ministre Édouard Philippe, le ministre de la Santé Olivier Véran et tous les ministres concernés de prendre ces mesures sous peine de poursuites devant les juridictions nationales compétentes, la Cour européenne des droits de l’homme, pour mise en danger de la vie d’autrui en s’abstenant volontairement de prendre les mesures nécessaires pour prévenir un sinistre présentant un danger pour la sécurité des personnes.

Le 26 mars 2020


N. B. : Cet appel ne prétend pas cerner toutes les exigences que la population est fondée à porter. Il se concentre sur quelques mesures sur le plan sanitaire et est complémentaire d’autres initiatives. Il vise à mettre en exergue les responsabilités des pouvoirs publics, tout en ouvrant la voie à des solutions alternatives fondées sur l’auto-organisation, la socialisation de la production et la reconstitution des services publics.

Pour signer cet appel : https://etaturgencesanitaireexigeons.wesign.it/fr


Premiers signataires :

Bruno Alonso (chercheur) - Nils Andersson (ancien éditeur) - Jean-Pierre Anselme (journaliste) - Jean-Michel Arberet - Jean Asselmeyer (réalisateur) - Bernard Baissat (Union pacifiste) - Jean-Marie Baldner (historien) - Ludivine Bantigny (historienne) - Christophe Baticle (socio-anthropologue) - Jerôme Bauduffe (médecin Guyane) - Timothée Becuwe (professeur de philosophie) - Judith Bernard (enseignante et metteuse en scène) - Odile Bohet - Véronique Bontemps (anthropologue) - Martine Boudet (professeure de lettres) - Agnès Boulot - Aïcha Bourad - Pascal Braud (soignant retraité) - Véronique Brunet - Louisette Bourgeois - Catherine Bourgouin - Houria Bouteldja - Lise Bouzidi Vega (retraitée) - Pierre-Yves Cadalen (docteur en science politique - Ater à l’UPEC) - Kévin Caillaud (chargé de recherches en sociologie UR ETBX, INRAE) - Cécile Canut (professeur des universités) - Zoé Carles (enseignante) - Antoine Cathelineau (syndicaliste) - Maureen Chappuit - Luc Chelly (Paris 14) - Deborah Cohen (maîtresse de conférences GRHIS) - Fabien Cohen (chirurgien-dentiste de santé publique) - Françoise Colombani - Martine Cornet (retraitée) - Pierre Cours-Salies (Ensemble) - Jeanne Dacenko - Aubépine Dahan (militante associative) - Abdelkader Dahmani (SUD) - Bernard Dardel (urbaniste) - Circé Debrix - André Delcroix - Bruno Della Sudda - Jean-Paul Delore (metteur en scène) - Gilles Deloustal (retraité) - Monique Demare (Attac) - Marina Deslaugiers - Suzanne Doppelt (auteure) - Évelyne Dourille-Feer (militante associative) - Matthieu Doze (danseur) - Christian Drouet (retraité Sud Rail) - Marie-Anne Dujarier (professeure de sociologie Université de Paris) - Annie Ernaux (écrivaine) - Jean Fauché - François Feer (chercheur) - Sylvie Ferrier-Bruyere (monitrice éducative) - Renaud Fievet (anesthésiste réanimateur) - Yann Fievet (socio-économiste) - Marianne Fischman - Fabrice Flipo (philosophe, LCSP Université de Paris) - Artemisa Flores (docteure en sociologie, Crespa, CNRS/Paris 8) - Nicolas Fonty - Emmanuelle Gallienne (directrice de l’association Kolone) - Catherine Gansard - Pierre Garnodier (secrétaire général CNPEP-CGT) - Alain Gaulon - Praline Gay-Para (conteuse, autrice) - Annick Gazonneau-Rambault - Laura Genz (dessinatrice) - Dr Julien Gérard (médecin généraliste correspondant SAMU MSP Capcir) - Pascale Gillot (MCF en philosophie, Université de Tours) - Cyrille Girard (animateur socio-culturel) - Georges Gottlieb (bibliothécaire retraité) - Renée Gramaize - Claudine Granthomme (Convergence des services publics) - Stany Grelet (enseignant) - Haud Guéguen (maître de conférences, Cnam) - Liliane Guénot (retraitée de l’enseignement, Solidaires) - Daniel Guerrier (journaliste retraité) - Bénédicte Hamaide (Paris 12) - Serge Havet (AC ! Métropole et AC ! Nord-Pas de Calais) - Michel Husson (économiste) - Amparo Ibanez - Louise Ibanez-Drillieres - Ruben Ibanez - Magali Jacquemin (professeur des écoles) - Bernard Janisset - Robert Joumard (directeur de recherche émérite) - Christine Jourdain (enseignante Toulouse) - Patricia Kajnar (documentariste) - M’hamed Kaki (association Les Oranges) - Kshoo (Montpellier 34) - Annette Labrot - Aude Lalande (bibliothécaire) - Jean-Yves Lalande (enseignant d’allemand) - Martine Lalande (médecin généraliste Gennevilliers) - Daniel Lartichaux (professeur documentaliste) - Marion Lary (cinéaste) - Patrick Laroche (polygraphe) - Dominique Lauvernier - Cécile Lavergne (maîtresse de conférences Université de Lille) - Annick Leblanc (Attac 32) - Stéphane Lelay (sociologue du travail) - Francine Lemaître (monteuse) - Denis Lemercier (maître de conférences retraité) - Olivier Long (universitaire et peintre) - Camille Louis (philosophe et dramaturge) - Christian Mahieux (cheminot retraité, Union syndicale Solidaires - Pascal Maillard (universitaire et syndicaliste) - Véronique Maison (éducatrice spécialisée) - Jean Malifaud - François-Xavier Mancheron - Philippe Mangeot (enseignant) - Marc Mangenot (économiste) - Jean-Pierre Martin (psychiatre) - Elisabeth Maurel-Arrighi (médecin généraliste Paris) - Auriane Marzouk (médecin généraliste, 65) - Gustave Massiah (économiste altermondialiste) - Eliane Meillier (médecin) - Phia Ménard (artiste) - Victor Mendes (technicien informatique, délégué syndical CGT) - Myriam Merino (Argenteuil, 95) - Fabienne Mérola (chercheuse CNRS) - Géraldine Merli - Hélène Meynaud (sociologue) - Christophe Mileschi (professeur des universités) - Charlotte Miquel - Claire Moulin - Alain Munier - Lisa Muscinesi (membre d’associations d’aide aux exilé·es - Agathe Nadimi (fondatrice association les Midis du mie) - Paul Obadia - Julien O’miel (maître de conférences Univ. Lille) - Pénélope Paicheler - Aline Pailler (journaliste, ex-députée européenne) - Marie-Odile Perret (retraitée de la Fonction publique territoriale - Evelyne Perrin, économiste, Stop Précarité) - Régine Piersanti - Chrystel Pinçonnat (professeure Université Aix-Marseille) - Fanny Pirou (enseignante) - Hugo Pontais (professeur SNEP-FSU) - Emmanuelle Posse (professeur de philosophie) - Yves Renoux (militant FSGT Sport Solidaire) - Jean Revest (CAN 84) - Philippe Reynaud Cane - Paul Robin (doctorant-moniteur à l’université de Lille) - Vincent Robin (retraité de l’Education nationale) - Josiane Rodriguez - Fabiola Rodriguez Lopez - Christine Roquet (maître de conférences Université Paris 8) - Sahar Aurore Saeidnia (postdoctorante COFUND Marie Curie-ULB) - Isabelle Saint-Saens (militante associative) - Sarah Sajn (doctorante chargée de cours Université de Lille) - Anne Sauvagnargues (professeur des universités, Université Paris Nanterre Sébastien Scognamiglio) - Marina Schweizer (enseignante) - Bernard Senet (médecin généraliste) - Robert Spizzichino (ingénieur-urbaniste C.D. Métropole du Grand Paris) - Fabien Tarrit, maître de conférences) - Annick Tenchon (professeure des écoles) - Bruno Théret (directeur recherche émérite CNRS, IRISSO, Paris Dauphine) - Nadia Thomas (gynécologue Guyane) - Messa Tolba (citoyenne) - Jean-Michel Toulouse (Attac) - Juliette Tran Dac - Chantal Trouvé - Agnès Trullard - Patrick Vassort (maître de conférences) - Anaïs Vaugelade (autrice, illustratrice, éditrice) - Tanguy Veret (médecin généraliste) - Françoise Vergès (politologue) - Emmanuelle Veuillet (doctorante Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Pedro Vianna (économiste, poète, homme de théâtre) - Olivier Vinay (vétérinaire) - Christiane Vollaire (philosophe, CNAM) - Sophie Wahnich (directrice de recherches CNRS) - Thomas Wattrelot (étudiant à l’université de Lille) - Anthony Whitney (enseignant)

Ainsi que :

Association Paris d’exil - Circ (collectif d’information et de recherche cannabique) - CNTPEP (Comité national travailleurs privés d’emploi et précaires) - CGT - Compagnie Jolie Môme - Réseau universités sans frontières 51 - Stop Précarité


Haut de page

Voir aussi

Éloge de l’intersectionnalité

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.