Le confinement sous l'œil de Gil : #15 le 1er mai

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d'âme. Et il nous inspire à notre tour. Au programme, le défilé du 1er mai (une vraie performance, cette année…).

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Pas découragés, les syndicats : « Même confinés, on n’est pas bâillonnés » lancent-ils avec leur programme 1er mai « spécial confinement ». Travailleuses, travailleurs, à vos fenêtres et balcons pour accrocher banderoles, pancartes, calicots, à vos réseaux sociaux pour des photos, des revendications « le jour d’après je veux… ». Et même pour le muguet (vente à la sauvette interdite…) : le Journal des femmes nous explique comment s’en procurer. Alors, motivé·es ? © Politis

Ce n’est pas gagné… Car pendant le confinement, ce sont les écrans qui asservissent les masses ! Entre les plateformes de vidéo à la demande par abonnement, c’est la foire d’empoigne : en France depuis avril, Disney+ va-t-elle bousculer Netflix ? Bah non, c’est… la télé qui met tout le monde d’accord ! Les audiences explosent, c’est historique. Ce média ringardisé séduit à nouveau par sa convivialité consolatrice. On regarde de Funès en famille, et même les jeunes !

Et vous, votre 4e photo, c’est le dernier plat de Top Chef ou « Toutes et tous ensembles ! » ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L'œil de Gil, cliquez ici.


Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.