Le Théâtre national de Bretagne raconte l’Histoire mondiale de la France à haute voix

Notre Voyage autour de nos chambres #56 propose d’écouter la lecture collective de l’Histoire mondiale de la France, parue en 2017 sous la direction de Patrick Boucheron, par le Théâtre national de Bretagne (TNB). Plongée sonore pour les amateurs d’histoire.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


C’est une belle initiative historique et sonore inspirée par le confinement. Le Théâtre national de Bretagne (TNB) propose à son public (virtuel) de découvrir l’Histoire mondiale de la France, dirigée l’historien Patrick Boucheron (Seuil, 2017).

L’ouvrage de Patrick Boucheron, spécialiste des villes médiévales et de la Renaissance italienne et européenne, élu au Collège de France, parcourt la « très longue durée » de –34 000 av. J.-C. jusqu’en 2015, soit, sur 800 pages, la période allant de la grotte Chauvet jusqu’aux attentats djihadistes de 2015. Et pour parcourir facilement l’histoire de France, l’œuvre est organisée avec des dates qui contiennent de brefs chapitres d’environ cinq pages.

Pour donner de la voix à cette longue histoire, le Théâtre national de Bretagne a enregistré une quarantaine de podcasts lus par des comédiens, chanteurs, artistes ou écrivains.

Pour l’année 1784, Sade embastillé et universel, c’est Pascal Greggory, comédien qui prête sa voix.

Pour 1791, plantations en révolution, c’est le comédien Mathieu Almaric qui relève le défi.

Récemment, l’une des dates, contexte oblige, les plus écoutées est celle lue par la journaliste Tania de Montaigne, consacrée à 1347, la peste atteint la France.

Cette « lecture collective » de l’Histoire mondiale de la France permet ainsi de suivre l’évolution de la planète, observée par la lorgnette « France » (ou vice-versa), grâce à de belles voix et sous la plume des meilleurs historiens contemporains. Une réussite… par jour !

Lire aussi > Le Leopold Museum, antre d'Egon Schiele

Pour lire tous les articles de la série > #AutourDeNosChambres


Haut de page

Voir aussi

Le défi présidentiel des écolos

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents