Macron « assume », les migrants paient

Le contrôle de l’immigration irrégulière, voulu par Emmanuel Macron, n’engendre pas pour autant un meilleur accueil des étrangers en situation régulière.

Michel Soudais  • 21 avril 2021 abonné·es
Macron « assume », les migrants paient
Le 25 janvier 2021 devant la préfecture de Seine-Saint-Denis.
© Raphael Kessler/Hans Lucas/AFP

Emmanuel Macron « assume ». Dans un long entretien accordé au Figaro (19 avril) sur les questions sécuritaires, le président de la République « assume » d’avoir « fait beaucoup pour contrôler l’immigration irrégulière ». Les chiffres du dernier bilan de la police aux frontières (PAF) pour les mois de novembre à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes